Time to slow down

DEAR LOVELIES copy

FRENCH

J’ai l’impression que chacun de nous utilise des techniques différentes quand il s’agit de rendre une période stressante plus vivable. Cependant, contrôlons-nous vraiment ce qui vient après ? Que se passe t’il lorsque les vacances commencent ? Quand les délais, les échéances sont atteints ?

Durant mes années à l’université, j’ai vécu nombreux commencements de vacances : des plus chargés, accaparants et excitants, aux plus calmes. Et néanmoins, les débuts paisibles ont toujours été les meilleurs.

Alors que les vacances de Noel arrivent à grands pas, voici cinq étapes à suivre qui m’ont permis de déstresser et profiter pleinement de mon temps libre et qui vous seront surement utiles une fois mises en place !

ENGLISH

I believe that each of us has different techniques in order to make a stressful period more bearable. However, are we aware of what comes next? What happens when the holidays begin? When the deadlines are reached? Does your adrenaline and cortisol level calm down by themselves?

Throughout my years of university, I have experienced many starts: from busy, demanding and excited ones to calmer ones. Yet, the smoother it has been, the best I felt.

As December holidays are around the corner now, here is five steps that has been beneficial for me and will hopefully help you to cool down and enjoy fully your free time.

Made with Square InstaPic

FRENCH

1. Se donner la chance de se reposer

Avant même que les vacances ne commencent, je suis du genre à écrire des listes de choses que j’aimerais faire durant mon temps libre. Choses que j’ai négligées comme cuisiner, aller au fitness, rattraper le temps avec mes amis ou encore écrire plus d’articles. Des trucs, activités, obligations aussi qui ont été mis de côté par le travail, comme essayer un nouveau restaurant et aller au cinéma, lire des livres et refaire un budget. Au final, cela ne me donne pas beaucoup de temps pour me reposer.

Donc, je me donne quelques jours, juste au début, pour dormir et me détendre. Cela permet à mon système de ralentir, reprendre un rythme plus régulier et éliminer la pression. De plus, on tombe souvent malade si on a poussé trop, en tout cas cela m’arrive à moi constamment ! Donc au lieu de l’ignorer, je reste au lit un peu tard, prend mon petit-déjeuner au chaud sous les draps et commence même une nouvelle série. Juste pour freiner le temps.

Au final, cela me permet d’être plus productive une fois que je commence ma liste et d’avoir un esprit plus calme pour apprécier toutes ces choses, ces choses de vacances.

2. Prendre soin de soi

Si vous êtes comme moi, vous vous êtes surement négligés un peu pendant cette période de stress. Souvent, lorsque j’étudie, j’oublie de m’aimer. C’est fou non ? Pourtant, j’ai l’impression que beaucoup d’entre nous font de même : on ne s’aime pas assez. Donc, dorloter mon corps et mon esprit m’a toujours semblé être une bonne façon de me redonner de l’assurance, de la douceur, de l’amour.

Prendre une journée pour se peindre les ongles, se faire un masque pour le visage et s’exfolier le corps, vous permettra de mettre votre système en veille. Ensuite, cuisiner un plat qui prend du temps, mon plat favori et regarder un film. De plus, je pratique plus souvent le yoga : cela me permet d’analyser mon corps et de chercher les tensions qui persistent. Et finalement, de temps en temps, lorsque je n’arrive vraiment pas à décrocher, je m’offre un massage ou une séance d’acupuncture.

3. Eviter toutes zones de travail

Pendant ma période d’examen, je me trouve confinée entre ma table à manger, mon canapé et le frigo. Si vous travaillez, vous passez vos journées à votre bureau qui souvent se trouve à proximité de chez vous. L’objectif ici est de recréer une énergie positive. Pour ce faire, évitez de passer à côté de votre lieu de travail : prenez une route alternative. Egalement, sortez de votre appartement, là où vous venez de passer des heures à réviser, allez vous promener, boire un café, lire dans un parc.

Puis, purifier le lieu de travail aide beaucoup à décrocher : ouvrez les fenêtres, faites le ménage et brûlez de la sauge pour neutraliser les énergies.

4. Se séparer des habitudes toxiques

J’en suis consciente, celui-là est difficile. Mais d’un autre côté, avons-nous vraiment besoin de ces trois, quatre, cinq tasses de café lorsque nous sommes en vacances ? Est-ce nécessaire de se remplir le cerveau d’informations inutiles venant des réseaux sociaux ?

Remplacez le café pour un thé et votre téléphone pour un livre. Revenez à un mode de vie plus naturel plutôt que de vivre de substances toxiques. Cela permettra à votre corps et votre esprit de reprendre leur souffle et de ralentir la course.

5. Redevenir un être sociable

Nous avons tous tendance à nous enfermer dans une bulle lors d’une période stressante. Au final, on se retrouve seul avec nous-même et tout ce qui va avec – la frustration, la fatigue et j’en passe. De plus, j’ai aussi l’impression que nous négligeons les personnes qu’on aime. Donc, j’aime revenir gentiment dans « le monde du commun des mortels » en invitant des amis pour diner, passer du temps avec mon copain et prendre des nouvelles de ma famille. Cela me permet d’oublier cette période stressante et les tensions : les amis et la famille vous apporteront toujours de la fraicheur.

Made with Square InstaPic

ENGLISH

1. Allow yourself to rest

Even before the holidays start, I draw gigantic lists of what I want to achieve during my free time. Things that I haven’t had time to do like baking, going to the gym, catching up with all my friends and writing more articles. Things that I have always wanted to do, but studying / working was holding me away such as trying a new restaurant, walking around or go to the movie. Anyway, at the end, it doesn’t leave a lot of time for resting, does it?

Consequently, I try to give to myself a few days, right at the beginning, to sleep and chill around. It enables my body to slow down, getting my sleeping pattern back and taking off the pressure. If you have been pushing too much, I bet you get sick like I do! So, instead of ignoring it, stay in bed a bit later, have breakfast snuggled in your duvet and start a new series.

As a result, you will be able to be more productive and those things with a peaceful state of mind. In addition, you will enjoy them as all the tensions are gone: you won’t feel this stressful urge to accomplish them.

2. Take care of yourself

If you are like me, you have been neglecting yourself way too much during that nerve-wracking time. Often, when I study, I forget to love myself. It sounds crazy, isn’t it ? Yet, I have the feeling that I am not alone, that we don’t love ourselves enough anymore. Therefore, to spoil my body and my mind is a good way to give myself self-confidence, gentleness, love.

It doesn’t need to be fancy. What I enjoy is to put a full day on stand-by to shave, scrub my body, paint my nail and mask my face. Then, I cook comfort food and read or watch a movie. In addition, I practice more often yoga or at least mindful breathing, I ease the tensions by scanning my whole body and often allow myself to go for a massage or an acupuncture session.

3. Avoid your working environment

During my exam period, I find myself confined in the flat and if you already work, you are stuck at your desk. Thus, to get away from our working environment is important in order to be exposed to different energies. For example, when enjoying your holidays, try to avoid driving or walking past your work place: take an alternative route! After you have been studying in your apartment for the last three or four weeks, get out of there at least an hour every day, even if it is to walk around the block.

Additionally, purify your flat or the place you have been burning neurones in: open the windows, clean around or burn some dry sage (it neutralises the energies).

4. Break away from toxic habits

That sounds impossible I know, believe me, I do struggle for this one. Nonetheless I mean, do we really need those three, four, five cups of coffee when we are on holidays? Do we need to cutter up our brain with the unnecessary information of social media?

Swipe the coffee for tea and your phone for a book, get back to a more natural way of living rather than living under toxic substances. It will allow your body and your mind to sow down and get its own rhythm back.

5. Be a social being again

I am sure we all tend to be in our little bubble when we are stressed. At the end, we are alone with ourselves and everything that comes with – frustration, tiredness and so one. However, I believe that we are also likely to neglect our love ones. Therefore, I try to slowly get back to “the real world” (after resting and taking time for myself though) by inviting friends over for dinner, spending quality time with my boyfriend, taking some news from family members …etc. It will allow you to forget about your stressful time and your tensions: friends and family will always bring you something fresh!

Made with Square InstaPic

 

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s