Inspiration

Dear lovelies,

EN – One of the objective in my life, is to always actualise myself. In other words, continuously searching for a better version of who I am: awareness, meditation and consciousness, all contribute to my inner journey.

As I was looking for inspiration on YouTube, I found a very exciting video about the power of the intention (it is in French but you can find it here). It was so inspiring for me, that I thought we should all be conscious about it.

FR – Un de mes premiers objectifs et de m’actualiser. Autrement dit, toujours chercher une meilleure version de moi-même: attention, méditation et conscience, ces éléments contribuent à mon voyage intérieur.

Alors que je cherchais quelque chose d’inspirant sur YouTube, j’ai trouvé une vidéo très intéressante sur le pouvoir de l’intention (elle est ). Le message a été si inspirant, que j’ai pensé le partager pour permettre à chacun d’être un peu plus conscient.

IMG_20161004_184542.jpg

EN – It all begins with the feeling that the human being is a little thing, victimised by the world: it is always others’ fault. For instance, to have a brilliant and successful life makes us feel guilty or liable because others are suffering or, we compare ourselves to others which frustrates us as we are not good enough. Who has never said “I cannot be blamed, life is too hard”? So, yes we are swimming in this world of victimisation, which obstructs the way to our power and our inner light.

FR – Tout commence avec le sentiment que l’être humain est une petite chose victime du monde: c’est toujours « la faute des autres ». Parfois même, vivre une belle et fructueuse vie nous fait nous sentir coupable et redevable car d’autres n’ont pas notre chance et souffrent. Ou alors, on se compare à ceux qui nous entourent; ce qui nous frustre car nous percevons que nous ne sommes pas à la hauteur. Qui n’a jamais dit “je ne peux pas être blâmé, c’est la vie qui est trop dure”? Donc oui, nous nageons dans ce monde de persécution, qui entrave notre chemin jusqu’à notre pouvoir et à notre lumière intérieure.

IMG_20161004_191201.jpg

EN – This process is basically built from a programmed unconscious: conditionings and beliefs create a reality that we are not aware of. Furthermore, others are like a mirror that reflects this perverted reality: what we reject in others is our own reflection.

The result is that we focus on what is wrong and are scared on what we really want. We prefer keeping our desires buried, we do not want to move on or succeed: we are scared of our own light. At the end, we are waiting for the outside world to bring changes in our lives.

FR – Ce processus est en fait construit d’un inconscient programmé: conditionnements et croyances créent une réalité dont nous ne sommes pas conscients. Par ailleurs, les autres sont comme un miroir qui reflète cette réalité pervertie: ce que nous rejetons chez les autres est notre propre reflet.

Le résultat est que nous sommes concentrés sur ce qui ne va pas et avons peur de ce que nous voulons vraiment. L’être humain préfère parfois garder ses désirs enfouis, ne pas aller de l’avant ou réussir: il a peur de sa propre lumière. Au final, nous attendons du monde extérieur de nous apporter des changements dans notre vie.

IMG_20161014_183611.jpg

EN – However, the universe (or whatever names you would like to give) guides and pushes us to see things differently. By opening ourselves to this force, we can be able to conduct our inner energy and attract what we wish for. To create that, we need a positive thought, a thought of love: if we love ourselves, others will love us as we spread positive energy.

The fact of imagining makes us the creator of our thoughts and therefore, the author of our life. We do not know if our desires are possible but, if we do not try, we will never know. If nothing happens, we will not be able to understand and discover ourselves. It is important to respect ourselves even if we fail because, at least, we tried: the negative feeling towards a failure won’t last forever and it is our duty to look for the positive.

FR – Cependant, l’Univers (ou quel que soit le nom que vous voulez lui donner) nous guide et nous pousse toujours à voir les choses différemment. En nous ouvrant à cette force, nous sommes capables de conduire notre énergie intérieure et d’attirer ce que nous souhaitons. Pour créer cela, nous avons besoin de pensées positives et de pensées d’amour: si nous nous aimons, les autres nous aimeront aussi, car nous propageons une énergie positive.

Le fait d’imaginer nous fait créateur de nos pensées et donc, l’auteur de notre vie. Nous ne savons pas si ce que nous voulons est possible mais, si nous n’essayons pas, nous ne saurons jamais. Si rien ne se passe, nous ne pourrons pas nous comprendre et nous découvrir. Il est important de se respecter aussi quand on échoue car, au moins, on aura essayé: la sensation négative après un échec ne durera pas pour toujours et c’est notre devoir de chercher le positif.

SI_20161015_191259.jpg

EN – The universe sends us difficulties which help us to refocus on ourselves and it is not a coincidence: we are not victim of them. Our body is the instrument of the conscious: if we want to control, our body will be tensed up. By accepting and giving space to difficulties and thoughts, we tame them, we are conscious about them and therefore, are not a victim of them.

Many people act for others and therefore, cannot listen to themselves. We need inspiring people that we admire: what they are, reflects what we would like to be. If we see ourselves as a victim, everyone is one as well and, we cannot reach a feeling of wholeness. By buying material things and putting ourselves in relationships, we ask the world to fulfil our emptiness but, we do not need it. However, by asking for integrity, by spreading the thought of it, we become a creator and not a victim. Everything is in us.

FR – L’Univers nous envoie des difficultés qui nous aide à nous recentrer et ce n’est pas une coïncidence: nous ne sommes pas une victime de ces complexités. Notre corps est l’instrument que prend la conscience: si nous sommes dans le contrôle, notre corps sera crispé. En acceptant et en donnant de l’espace aux difficultés et pensées, nous les apprivoisons, nous sommes conscients de ces éléments et donc, pas une victime.

Bien trop souvent, les individus agissent en fonction des autres et ne peuvent s’écouter. Nous avons besoin de personnes qui nous inspirent et que nous admirons: ce qu’ils sont nous renvoie à qui nous aimerions être. Si nous nous voyons comme une victime, tout le monde l’est aussi et nous ne pouvons pas atteindre la plénitude. En achetant des choses matérielles ou en se mettant dans des relations, nous demandons au monde de remplir notre vide mais, nous n’en avons pas besoin. Egalement, en souhaitant l’intégrité, nous envoyons déjà une pensée: nous devenons créateur et non victime. Tout est en nous…

IMG_20161014_191129.jpg

EN – In order to get, step-by-step, to happiness, we need to be humbled: stop controlling and being right the all time. Also, we should understand that we are not alone, we are part of a big whole. We are not 7 milliard of people of earth, we are 7 milliard earths linked together by a common thought. This is the reason why it is important to spread love and not negative energy: wish happiness to others.

“Our deepest fear is not that we won’t be good enough. But that we might be more powerful that any limits. It is our own light that scares us” – Marianne Williamson.

FR – Pour arriver, petit à petit, au « bonheur », il est important d’être humble avec soi-même: cesser de contrôler et de vouloir avoir raison à tout prix. Aussi, nous devons comprendre que nous ne sommes pas seuls, mais que nous faisons partie d’un grand tout. Il n’y a pas 7 milliard d’individus sur terre, mais 7 milliard de terres liées, connectées par une « pensée » commune. C’est la raison pour laquelle nous devrions partager de l’amour et non des pensées négatives: souhaiter le bonheur aux autres.

“Notre peur la plus profonde n’est pas que nous soyons pas à la hauteur. Mais que nous soyons puissants au-delà de toutes limites. C’est notre propre lumière qui nous effraie le plus” –  Marianne Williamson.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s